L’ART D’ÊTRE PÈRE

« On ne naît pas père, on le devient avec de la présence et des pratiques simples »

L’ART D’ÊTRE PÈRE

Stromae l’a chanté.

Tout le monde sait comment on fait des bébés

Mais personne sait comment on fait des papas

Et pourtant, que l’enfant soit déjà là, ou bientôt là, chacun ressent en soi que ce n’est pas seulement le monde autour du papa qui change, mais aussi son monde intérieur. 

Au contraire de la maman, personne ne le voit, et personne n’y prête attention. 

L’art d’être père c’est savoir aimer un enfant. Lui donner un cadre, avec amour et bienveillance. Savoir l’encourager, le sécuriser, lui donner la liberté tout en lui montrant la frontière. 

L’art d’être père c’est montrer la direction, parfois prendre la carte. Accompagner, soutenir quand c’est difficile, porter la charge quand c’est trop lourd. Savoir donner la place, laisser passer l’autre avant soit, lui proposer d’être plus grand que soi. 

L’art d’être père c’est montrer qu’une fois qu’on est tombé on peut se relever, car les enfants chutent à peu près 4000 fois avant de savoir tenir debout. 

L’art d’être père c’est enfin l’art d’aimer la mère de l’enfant, qu’elle soit l’épouse, la compagne, ou une femme avec qui on ne vit plus.

Pour pratiquer l’art d’être père il est nécessaire d’être prêt à devenir un exemple. Les enfants grandissent par mimétisme, ils apprennent en reproduisant ce que l’on produit, toujours. 

L’art d’être père consiste à accepter de devenir responsable de l’autre alors qu’il est déjà si difficile d’être responsable de soi même.

Accompagnement individuel

Plus d’info : boîte de contact

Se préparer à être père en groupe

Coût d’un atelier :

CHF 40.— par personne

Agenda :

 

14 juin à 20 :00- bientôt père

12 juillet à 20 :00 – bientôt père

Inscription et information :